Localité

VALTOURNENCHE

Pax intratibus, salus exeuntibus (entrez en paix, jouissez de la tranquillité) : selon la tradition ce dicton est adressé à tous ceux qui entrent dans le territoire de Valtournenche et il est écrit sur le front de la chapelle du XVIIème siècle dédiée à San Michele dans le premier hameau du pays dans la localité de Ussin (1310 m), qui se trouve au seuil de la grande cuvette dans laquelle Valtournenche se dresse. Ici la vallée s’élargie autour d’une vaste plaine où on trouve un lac artificiel d’un azur incomparable et qui est longée par un tranquille parcours à pied, installations sportives et terrains de sport de Tzan, Fiollet et Palet (sports traditionnels).

Au nord la cuvette est fermée d’un côté par le Mont Gorbeillon et de l’autre par le promontoire qui se dresse aux pieds de la montagne Becca D’Aran. Sur ce promontoire, qui donne vers midi, apparait l’agglomération de Valtournenche avec tous ses hameaux.

La « Barmasse » est le hameau le plus ancien, le nom Barma est synonyme de grotte, caverne et sa position en explique le nom : Grande Barma. Une maison montre un fresque de 1743 et au-dessus du village sont visibles des ruines et des incisions rupestres qui remontent à l’ époque néolithique.

Le chef-lieu, Paquier, prend son nom du latin Pascua parce que autrefois il était couvert par des terrains en pâturage. Le développement touristique a modifié le vieux noyau mais ici par là des traces du passé sont encore visibles et quelque part on respire encore presque intacte la vielle atmosphère. Deux exemples sont le parvis de l’église et la « Piazzetta delle Guide » (petite place des guides de montagne) où sur les murs des édifices on peut admirer des plaques commémoratives des célèbres Guides de montagne de Valtournenche qui ont écrit des pages importantes dans l’histoire de l’alpinisme dans le monde entier.

La « Piazzetta » a été témoin des projets et songes de beaucoup d’Alpinistes, anglais surtout (Edward Wimper), qui sont venus jusqu’ici pour conquérir le Cervino. Il fut ici que la expédition de 1865 fut promue par J.A. Carrel, expédition qui a porté à la victoire pour la première fois du côté italien.

Quelques kilomètres plus en haut de Valtournenche on peut admirer un autre plateau sur lequel le Cervino (4478 m) règne indiscuté. Il s’agit d’une des plus caractéristiques et merveilleuses montagnes du monde entier et où aujourd’hui on peut visiter le hameau le plus important de Valtournenche, Cervinia (2006 m). Il s’agit d’une vision inoubliable : parmi une vaste série de montagne menaçantes et une scintillante crête de glaciers, s’élève une grandiose pyramide qui domine sur la vallée et règne solitaire. Avant de rejoindre Cervinia on trouve un petit lac où le Cervino se reflète : il s’agit du Lac Bleu, bleu pour ses eaux teintes d’une algue qui vit sur le fond.

Valtournenche et Cervinia constituent aujourd’hui une importante station de ski et d’alpinisme de renommée internationale et qui ont vu la croissance de nombreuses structures hôtelières de qualité.

La station de ski qui s’étend jusqu’à Zermatt (CH) est l’une des plus belles et grandes station de ski des Alpes, très varié et inégalable qui s’étend outre-frontière tout le long de trois vallées de deux nations, Italie et Suisse, des 3.883 m du « Piccolo Cervino » aux 1524 m de Valtournenche. 360 Km de pistes de ski permettent aux amateurs de skier pour toute la journée sans répétitions, en variant des pistes simples à des pistes plus compliquées.

Pendant l’été on peut faire des excursions en montagne ou bien se réjouir avec des escalades tous seuls ou avec les célèbres « Guides du Cervino ». On peut même se distraire en pratiquant les sports plus modernes comme le trekking, le golf ou le tennis, ou bien, plus simplement, se promener sur les névés ou dans les prés en fleur, exhaler les odeurs et s’assoir sur les rives d’un lac d’où on peut mirer une marmotte, un chamois ou un bouquetin et embrasser le panorama au-delà des montagnes en bénéficiant d’une sensation régénératrice de paix et tranquillité.